Autour du lac et sur le lac de Galilée

Les collines alentour semblent veiller doucement, comme sur un écrin de beauté et d’intériorité.  Le pêcheur va à son travail et à sa pêche dans le calme matinal. On se croirait il y a si longtemps. Les pages de l’évangile se rouvrent et se dépoient lentement, intérieurement, devant ce calme et cette immensité… contenue. On se croirait il y a longtemps, et c’est aujourd’hui. Et devant ce paysage se déploie ce que chacun peut-être vit en ouvrant les pages uniques du Nouveau Testament, écrit hier, et que chacun lit aujourd’hui, comme si le tout était aujourd’hui… Immensité intérieure, à laquelle semble faire doucement écho le scintillement calme et argenté du Jourdain tout proche, puisqu’il… traverse le lac et resurgit au sud, où ces images sont prises.

16/05/2010

Comments are closed.