La traversée du Mont, pieds nus…

Pieds nus dans une eau plutôt fraîche, ne serait-ce qu’en raison de la saison, près de deux cents prêtres et évêques de Normandie ont fait la traversée du Mont. Brouillard matinal voilant doucement le Mont qui apparaissait peu à peu au fil de la marche… Une vision inhabituelle de l’Eglise, pleinement dans son identité : pieds-nus et pèlerine.

De quoi rêver soi-même à de nouvelles marches. Comment garder le coeur pèlerin au fil des jours, sans en rabattre sur le poids de la vie quotidienne, mais en choisissant, le temps d’une grande marche, de tout voir autrement. Quand on est marcheur ou pèlerin, le point de vue change, le regard, le contact au sol, un certain sentiment de solidarité autre…

Pour en savoir plus – ne manquez pas, en plus de l’article, l’album photos !.

25/04/2009

Comments are closed.