Ouverture

Ouverture de l’année nouvelle ! La ronde animée des rues commerçantes a marqué la trêve. Le mouvement a été vif, rapide, le temps de tout boucler avant la – ou les - fête. Un autre mouvement a pris celui-là en relais, celui des va et vient multiples dans lesquels familles et amis aiment se retrouver pour le temps particulier de la fin d’année et des passages… Le passage de l’ange dans la nuit – toujours étoilée ! - de Noël, le passage un peu plus mystérieux peut-être, paradoxalement, de la nuit du Nouvel an, passage d’une année à l’autre ! 

C’est pour cela disent les sociologues et anthropologues, que depuis toujours en cette nuit là on fait du bruit et les rites sont multiples dans les populations, selon les régions et pays, pour tenter de frayer au bonheur le début d’un chemin, pour qu’il s’y attache et s’y fixe le reste du temps. Oui, de multiples rites, que nous connaissons bien, dans lesquels on ouvre le sillon le mieux possible, pour que l’année entière s’y inscrive. On a alors l’impression de partir au large ou encore d’ouvrir une page toute neuve, non salie, non écrite, vierge comme la neige qui tombe ici et là et même sur Paris en ces premières heures de l’année nouvelle.

Ainsi nous passons ou sautons peut-être d’une année dans l’autre, comme d’un train dans un autre quand la correspondance est brève, en rêvant que le tracé du chemin et la direction soient les bonnes !

Alors prenons le pas alerte malgré la fine couche de neige et les risques annoncés de verglas. Faisons le pari et le voeu que le voyage sera bon. Ce voeu, comme le caillou trace dans le lac une série de remous en ondes concentriques, prend à son tour en relais les lieux, ici et ailleurs, en particulier peut-être ceux plus exposés au froid.

On se prend bien-sûr en ces instants, à relire la Bible en des pages privilégiées, fixant l’étoile pour notre marche de mages ou de simples marcheurs. Des mots qui doucement tracent une ligne d’horizon ou placent un secret aimant pour le quotidien. Ainsi ces lignes par exemple, quand s’ouvre l’année, et dont je fais pour chacun des souhaits au gout d’infini. Je les trouve dans les tout premiers livres de la Bible : « Yhwh parla à Moïse et dit :  »Parle à Aaron et à ses fils et dis-leur :Voici comment vous bénirez les Israélites. Vous leur direz : ‘Que Yhwh te bénisse et te garde ! Que Yhwh fasse pour toi rayonner son visage et te fasse grâce ! Que Yhwh te découvre sa face et t’apporte la paix !’ Qu’ils mettent ainsi mon nom sur les Israélites, et je les bénirai. » » (Livre des Nombres ch. 6, v. 22-27)

Et l’on aura compris que cette bénédiction est pour tous !

02/01/2009

2 Réponses pour “Ouverture”

  1. Redigé par Florence:

    Merci ! Il est accueillant votre blog et le fond est là aussi comme toujours !…

  2. Redigé par Sabine:

    Une belle méditation, pleine de douceur et d’espérance pour démarrer 2009, merci !