Le chemin de la Galilée

Le pèlerin prend volontiers, en quittant le désert et les terres du Premier Testament, le chemin de la Galilée. Pour y cueillir le surgissement de la nouveauté, dans la parole de Jésus, en son lieu d’éclosion en terre des hommes. Une seule photo ici… Il y en aurait tant d’autres et l’on pourra y revenir. Une seule aujourd’hui, précisément, le lac. Lac de Tibériade, nombril de la Galilée. On ne le voit pas que par plein soleil, mais aussi en ciel de traine ou par ciel couvert, parfois par ciels de tempête. Entre deux saisons, il est discret, se confondant presque pour un temps au gris de la route et aussi au gris de l’horizon, jusqu’à ce que le soeil se lève.

Aux alentours de ce lac se joue la découverte, la révélation d’une parole infiniment simple, mais qui vient de Dieu et qui touche les hommes, les guérit, les pardonne. Les gens simples ne s’y trompent pas – et nous en sommes -, à chercher et cueillir près de Jésus cette parole venue de Dieu et qui guérit. Capharnaüm, Mont des Béatitudes, Dalmanoutha, Primauté de Pierre… Quelques édifices sobres marquent le lieu, témoins de moments de rencontre inouïe entre les apôtres, les foules et Jésus, moments d’éternité dont nous vivons. Le pèlerin relit en ces lieux l’évangile de Marc en son premier ou ses quelques premiers chapitres, ou encore le « Discours sur la montagne » de Jésus, qui s’ouvre par les Béatitudes (Matthieu chapitres 5-7… et tant d’autres). Il y respire ce qui ne peut entièrement se dire en mots humains…

lac-de-tiberiade

05/05/2009

2 Réponses pour “Le chemin de la Galilée”

  1. Redigé par MARILYNIC:

    J’ai beaucoup aimé cette région, j’y ai ressenti une présence. Au bord du lac, à Tabga, nous avons été béni, toute la pluie du ciel nous a baptisé. Nous étions tellement trempés, que c’était peut-être un signe. Dans cette région, j’ai vu des vestiges de 2000 ans, qui ont donc porté les pas de Jésus, c’est trés impressionnant. Pour moi, beaucoup plus qu’à Jérusalem.
    Bonne continuation sur le chemin.
    Marilynic

  2. Redigé par Nazareth, ville d’une annonciation | Pèlerins et nomades:

    [...] le chemin de Galilée, jusque Nazareth, ville d’une annonciation, par l’ange, à une toute jeune fille. Ville [...]