P comme pape, comme pèlerin et comme paix !

Oui, revenu de Terre sainte et de Jérusalem, je suis, comme vous, avec un vif intérêt, l’itinéraire du Pape pèlerin sur les lieux évoqués ici même dans les jours récents, dans le pèlerinage virtuel que je vous proposais de vivre, un peu au même pas que moi. Et fatigué aussi des polémiques incessantes que l’on aimerait soulever sur son passage. Cette terre est merveilleuse, mais elle est comme une terre sèche qui attend la rosée… ou l’eau vive de paroles et de gestes de paix. Des paroles qui sont difficiles aux hommes, et qu’il faut bien aller cueillir chez Dieu pour pouvoir les donner. Car si c’est le souhait que chacun fait d’emblée en saluant quiconque : Shalom, Salam… la Paix, ces mots sont lancés comme un souhait, le plus beau, le plus profond. Mais le plus en souffrance aussi. Et cette terre attend des paroles de paix, des gestes de paix. Les psaumes le disent et le chantent comme la prière la plus vive :

Appelez la paix sur Jérusalem que reposent tes tentes !
Advienne la paix dans tes murs, le repos en tes palais !
Pour l’amour de mes frères, de mes amis, laisse-moi dire : paix sur toi !
Pour l’amour de la maison du Seigneur, je prie pour ton bonheur !

Ce sont des mots du Psaume 122, l’un des beaux psaumes dit des « montées » [dans la ville sainte], qui m’habite personnellement quand je suis en ce lieu, et que je ne cesse de redire en moi-même ces jours-ci, en demandant à Dieu de bénir le Pape pèlerin. Parce que l’on ne peut pas faire autrement que désirer de tout son être la paix pour ce lieu, et une paix dans la justice, comme un des autres psaumes de la Bible le chante aussi, parmi tant d’autres :

J’écoute. Que dit Dieu?
Ce que dit le Seigneur, c’est la paix pour son peuple et ses amis,
pourvu qu’ils ne reviennent à leur folie.
Amour et Vérité se rencontrent, Justice et Paix s’embrassent ;
Vérité germera de la terre, et des cieux se penchera la Justice ;
Le Seigneur lui-même donnera le bonheur et notre terre donnera son fruit;
Justice marchera devant lui et de ses pas tracera un chemin.

C’est le psaume 85. J’en fais ma prière et le propose à la votre. Oui, prière de tout mon être, et qui en rejoint tant d’autres… auprès du Pape pèlerin.

12/05/2009

Comments are closed.