Bracelet vert

Juste un bracelet vert au poignet. Rien, ou si peu ! Mais ce bracelet dit tout, au poignet des footballers iraniens, qui osent ainsi publiquement dire leur dissidence, leur désapprobation au régime qui broie. Et les foules demeurent tenaces dans les rues chaque jour, aujourd’hui en vert et noir. Ils portent le deuil : le silence et le deuil. C’est leur parole de refus total, et de paix. Ils marchent, et cette marche devient, après les violences initiales, une marche de paix. Si elle prenait !…

18/06/2009

Comments are closed.