Hommage à Louis Blériot et à Icare !

 bleriot-xi

Le mythe d’Icare a la vie longue dans le cœur des hommes, pèlerins par toutes voies et désireux aussi manifestement, des voies du ciel. Le cœur pèlerin, finalement. Et en la Saint Jacques (de Compostelle et autres lieux) ce jour, belle prouesse, réitérant celle de Louis Blériot il y a tout juste cent ans, qui traversait le premier la Manche en avion. Un avion à la fois performant et… très simple. A ciel ouvert !

 Louis Blériot est né à Cambrai, ville qui m’est chère, le 1er juillet 1872. Il partit le 25 juillet 1909 à 04H41 du hameau des Baraques à Sangatte (rebaptisé Blériot-Plage en 1936), et posa son aéroplane à 05H18 dans une prairie, au pied du château-fort qui domine le port de Douvres, en Angleterre, après avoir couvert en 37 minutes les 43 km à la vitesse moyenne de 65 km/h.  Edmond Salis a réédité aujourd’hui l’exploit, ralliant Douvres, depuis Blériot-Plage (Pas-de-Calais) à bord d’un monoplan d’époque, un Blériot XI de 1934 identique à celui de Louis Blériot et construit par lui, mais en 45 minutes !

 bleriot-xi

25/07/2009

Comments are closed.