Approche à bride si souple…

A Notre-Dame de Paris 3

Ils approchent, au rythme de la commune humanité, au pas des hommes, au pas de leurs bêtes quand ils aident les leurs et supportent d’un peu leur charge. Nuit de Noël sans neige, mais pas sans labeur, de peine, et d’enfantement aussi. Et toute naissance est surgissement d’infini et d’espoir, d’intense lumière. Elle est rupture de la nuit, irruption du nouveau, de l’insoupçonné, du neuf…

Or Joseph et Marie son épouse marchaient dans la nuit, en attente de naissance, en attente aussi de demeure humaine. Quand Dieu entre en humanité, qu’Il est étonnant… étonnamment proche, aux heures de la nuit. Comme un jour le chanta magnifiquement Isaïe, au tournant de la nuit de l’histoire

24/12/2009

Comments are closed.