11 février : Lourdes, date fondement

11 février ! Date socle, fondement.

Oui, ils sont plus profonds que les fondations des impressionnantes basiliques, cette date, et l’évènement qui la marqua un jour de 1858, rencontre entre ciel et terre. Et en fait, sans cette date, Lourdes ne serait pas Lourdes. Les cartes inscriraient autrement, sûrement, et en bien plus petit, le nom de cette ville pyrénéenne. 

Dans le froid d’un matin d’hiver… tenez, comme aujourd’hui, exactement, une gosse de pauvres traversait les terrains vagues sous le crachin, en quête de bois sec ou plutôt – car il ne peut être sec dans ce froid humide – de bois mort. Pour vivre : pour réchauffer ou être vendu contre nourriture de pauvre. Bernadette Soubirous, car c’est d’elle qu’il est question, emporte ce jour-là son asthme dans le froid et peine à traverser le canal du Gave, quand devant elle le ciel s’ouvre au fond d’une grotte, qui n’était d’abord qu’un gîte à animaux poisseux, avant qu’une source n’y coule et peu à peu plus ample, assainisse les lieux, et bien avant eux, les coeurs.

L’histoire de Lourdes commence un 11 février 1858, avant que ne viennent par centaines et par milliers pèlerins et touristes. Mais est-on jamais touriste sur les lieux qu’éclaire et rencontre le ciel ?

Ce 11 février, 10 000 pèlerins et nomades bravent encore le froid de l’hiver, pour venir, comme aimantés par ce lieu ou par le ciel qui le traverse, à fleur de coeur et de peau. Il fait un froid à pierre fendre, comme en 1858. Et le chant s’élève à la rencontre du ciel. Et dans ce va et vient entre ciel et terre, naissent et renaissent des gens : hommes, femmes, enfants. Je le sais, j’en suis.

Ainsi, dans la nuit des chants se sont levés… infatigables, éveillant la lumière et soutenus par elle. Et les coeurs venaient y boire un souffle de ciel.

Oui, Lourdes…

11/02/2010

3 Réponses pour “11 février : Lourdes, date fondement”

  1. Redigé par Sylviane Rozière:

    Je suis à la recherche d’un dossier assez complet sur le carême, en vue de préparer une jeune femme de 23-24 ans au baptême pour cette veillée de Pâques.
    Merci pour votre information, je sais que le magazine « le pèlerin » en sort un.

  2. Redigé par Sylviane Rozière:

    Je suis à la recherche d’un dossier assez complet sur le carême, en vue de préparer une jeune femme de 23-24 ans au baptême pour cette veillée de Pâques.
    Merci pour votre information, je sais que le magazine « le pèlerin » en sort un.

  3. Redigé par jacques:

    Je vous suggère d’aller sur le site croire.com, qui est très riche sur cette question, comme sur beaucoup d’autres. En haut à gauche de la page d’accueil, une fenêtre de recherche permet d’accéder rapidement aux pages souhaitées. Bonne lecture…