Pèlerins d’hiver et de neige

Le pèlerin est un être en marche, poussé par un mouvement intérieur dans lequel il aspire à l’essentiel et cherche Dieu. Le pèlerin de Lourdes se met en marche par tous les temps, comme en ce coeur de l’hiver où il ne craint pas de braver le froid pour porter, haut dans la nuit, la lumière qui le touche doucement aussi intérieurement… Il marche, avec d’autres : chercheurs, guetteurs d’aurore.

Il marche dans la nuit, comme dans la pleine lumière du jour, vers la grotte de Massabielle, où des milliers comme lui, avant lui et après lui, vont cueillir l’espérance et le ciel. Ils vont sur les pas de Bernadette Soubirous, qui s’y rendit un jour, aux mêmes dates, au même froid, et pressée par le même mouvement intérieur, dans lequel Dieu se donne… Marcheurs de Dieu !

12/02/2010

2 Réponses pour “Pèlerins d’hiver et de neige”

  1. Redigé par MARILYNIC:

    Parfois, le pèlerin de Lourdes ne peut pas marcher par tous les temps !! Je pense en particulier à tous nos frères et sœurs malades. Mais, c’est bien que ceux qui le peuvent y soient. Je reconnais le porteur de la bannière de Niort ! C’est beaucoup aussi de voir les photos et d’avoir l’impression d’être présent.
    Marilynic

  2. Redigé par jacques:

    Oui, c’est vai. Mais il est tant de façons de marcher, y compris dans sa tête. Et ces notes et photos sont là pour ça : pour que quiconque puisse marcher, être pèlerin, même à distance. Un pèlerin « virtuel » est pèlerin à la hauteur de son désir, qui peut être total. Je le pense vraiment.
    Bon vent ! Mais comme il est très froid en ce moment, je préfère dire : 1000 bonnes choses !
    Jacques N.