Sur les grands chemins… de Lourdes et d’ailleurs

Près de 12 000 pèlerins partent ce soir de toute la région parisienne pour rejoindre Lourdes, pour le FRAT… Quatre lettres pour un immense espoir, pour une expérience d’amitié, de dépaysement total, de découverte de Lourdes, et au plus fort, de rencontre de Dieu. Une expérience faite à vingt ans, ou plus tôt encore, au temps du lycée, et qui marque des vies pour longtemps, et même pour toujours : plusieurs le disent, longtemps après, quand les événements de la vie et parfois quelques bourrasques sont passés par là. Le FRAT demeure alors, comme le début ou la réinitialisation de l’alphabet essentiel, comme la trace et l’empreinte de Dieu affleurant avec discrétion sur le sable de la vie, avec la force ou la stabilité du roc. A Lourdes, comme en quelques autres lieux, la rencontre de Dieu marque pour toujours. Et le coeur devenu pèlerin le demeurera aussi pour toujours, car cette expérience faite un jour demeure elle aussi prête à affleurer au… besoin. Et la vie réveille cet appel là, chacun le sait d’expérience.

De quelques heures passées au FRAT, sûrement je vous reparlerai, avec le sentiment d’y être un peu peut-être en votre nom. Y priant pour tous, et pour le monde.

21/04/2010

Comments are closed.