Le brin de muguet

Etonné ce matin, du nombre de « petits vendeurs de muguet » ou encore de lilas, partout dans Paris, et éventuellement, faute de lilas et de muguet, des petites roses de couleurs (vues une seule fois, à la différence des autres). Beaucoup de ces vendeurs semblent d’origine étrangère. C’est l’occasion rêvée, le jour où pouvoir ajouter un peu de couleur à la journée et un peu d’argent dans l’escarcelle… avec une parole de bonheur en plus, et le rêve qu’elle vous revienne en écho ou en boomerang, aussi lourde de bonheur et même plus que celle que vous avez envoyée, adressée. Avec le muguet, du bonheur. Avec le lilas aussi ! Et une odeur de printemps qui semble ne pas vouloir vous quitter… Mais après tout, après l’hiver long que nous avons eu, c’est plutôt bienvenu.

C’est le jour du lilas et du muguet, et des marches aussi… Bon 1er mai !

01/05/2010

Une Réponse pour “Le brin de muguet”

  1. Redigé par la-petite-rien-du-tout:

    Salut et paix
    Toute une classe s’était mobilisée pour vendre du muguet au marché afin de financer une salle de classe au Togo. Très heureux de passer toute la matinée à proposer leur muguet avec une grande ardoise qui indiquait leur motivation.
    Bravo pour le professeur qui les a démarrés, c’est un pied dans l’étrier qui leur fera enfourcher plus tard d’autres services. Les jeunes ne sont pas égoïstes, il leur manque seulement des adultes qui croient dans leurs capacités. Cachées parce que personne n’a osé les dénicher! Ou écrasées par des parents qui ont peur de les voir moins égoïstes qu’eux!
    La prière de l’ermite vous accompagne