En chemin vers Jérusalem

Voilà ! Reprendre le chemin de Jérusalem et d’une terre profondément sainte, la terre Sainte… c’est-à-dire immensément humaine, mais où se fit cette rencontre unique de Dieu, dont nous vivons, chaque jour…. Mais je dis « nous ». C’est le mot qui me vient. Je devrais peut-être parler à la première personne et au singulier, c’est vrai. Je dis « nous » avec respect de tous, mais aussi le sentiment d’exprimer ce que plus d’un ressent probablement. Oui, dans le respct de l’expérience qui est celle de chacun, car cette expérience – je veux dire de Dieu – justement, est unique. Elle est toujours unique.

Départ donc, pour Tel-Aviv, puis le désert, oui sans fatigue le désert… d’abord. Besoin du silence ocre de ces sables et rochers, comme pour reconfigurer l’être intérieur. Entendre une parole… intérieure, qui peut s’entendre aprtout, mais je sais que là elle s’entend… puissamment, et tout en intériorité, en silence très fin…

09/05/2010

Comments are closed.