Jérusalem, d’or et de lumière

Saisissement intérieur, toujours, à l’approche de la Ville Sainte. La pensée me traverse, de tous ceux qui aux temps d’autres voyages, jadis et finalement il n’y a pas si longtemps, voyant la Ville de leurs rêves et de l’espérance chevillée à leur coeur, tombaient à genoux et fondaient en larmes en voyant la ville, criant Mont Joie ! Du mont, situé plus à l’ouest – puisqu’ici on est plein sud ou légèrement sud-est -, d’où pour la première fois ils apercevaient les contours de la Ville Sainte, ils laissaient dans leur cri s’exprimer ce que tant de Psaumes, en écho eux-mêmes à tantde pages de la Bible, chantaient avec émotion. Oui, car « En elle, comme le chante un psaume lumineux, En elle, tout homme est né » (Psaume 87, verset 5).

Pensée de paix. Rêve intérieur. Et prière immense.

 

17/05/2010

Comments are closed.