Les « marcheuses »

Etonnant ce mot. Entendu il y a trois jours sur une radio, et que je retrouve ce dimanche dans le journal. Dans les deux cas, un reportage. Si l’on est assez habitué au masculin pluriel, en effet le féminin surprend. Au singulier, il rappellerait des initiatives comme celle en mer par exemple, de Maud Fontenoy, ces solitaires partis pour l’exploit, dans la ténacité de l’effort mêlé d’audace. Mais au pluriel ! Serait-ce donc une initiative du même genre, menée à quelques unes ?

Et on lit ou on écoute, pour découvrir que sous ce terme on parle au sens le plus fort d’une anti-marche. Elles marchent pour aller, tout en fuyant. En fait, ce sont des chinoises clandestines, qui ont payé cher le passeur qui les a abandonnées aux rivages de l’Europe, avant qu’elles ne poursuivent progressivement et en solitaires, sans plus de passeport, une marche pour nulle part, qui aboutit dans l’Eldorado de la France, d’où elles pourront peut-être soutenir leurs familles. La suite, ce sont les marchands de sommeil et le gain dérisoire dans un travail de confection ou toute autre tâche, avant que dans ces dortoirs des marchands de sommeil, d’autres passées par le même chemin de l’effondrement total, évoquent la voie de la prostitution pour pas cher. Vendre leur corps, leur humanité et leur dignité en solde, vu la saison et la dureté des temps. Et celle de leur condition forcée, à des années-lumière de leur pays et des leurs.

Alors marcheuses pour ne pas se faire arrêter justement. Marche sans fin. Car il est des puits infinis. Celui de la tristesse, de l’espoir tombé, de la solitude (quand on arrive seul-e quelque part sans savoir même la langue, et avec juste un n° de téléphone). Mais comme tous les pièges,  sans retour.

Marcheuses ! Faut-il du courage intérieur et la ténacité de ceux que l’on aime à l’autre bout du monde, pour survivre ainsi au malheur. Marcheuses. On aimerait l’humanité en marche, simplement et sans honte. Sans honte ni sans déshumanisation. Car face à l’inhumain, c’est notre propre humanité qui est en jeu.

18/01/2009

Comments are closed.