Bethléem, Jérusalem… aurore

« Jérusalem de lumière », chante entre contemplation et étonnement sans fin un grand classique en hébreu. Nuit, grisaille parfois, et lumière matinale, clarté totale, saisissent celui qui s’arrête en ce lieu. Bethléem ! Il est deux étymologies à ce nom : la maison du combat ou bien celle du pain. On choisit la seconde, même si la pâte parfois prend du temps pour lever. Le pain rassemble, nourrit et se partage. C’est un fondamental humain. Jérusalem, quant à elle, porte l’étymologie commune de ville de la paix. Mais à strictement parler, la forme du mot en hébreu invite à traduire la ville des deux paix : celle présente et celle à venir, ou celle du ciel et celle de la terre ? Le commentaire est illimité, mais la paix irréfutable. Et la lumière d’Orient, c’est tout cela. En ces lieux où pour le chrétien la Nativité et la Résurrection ont éclairé l’Histoire. Aurore d’humanité !…

21/02/2011

2 Réponses pour “Bethléem, Jérusalem… aurore”

  1. Redigé par Alina:

    Merci infiniment pour ces images si vivantes et belles. Je me suis permis d’en emprunter une pour mon blog, la dernière, la toute blanche… Avec mon amitié toujours !

  2. Redigé par jacques:

    Merci. C’est vraie qu’elle est belle. C’est une bonne idée.
    Cordialement,
    Jacques