40 jours ! Le chemin essentiel

 

Mercredi « des Cendres » ! Peut-être passe-t-il plus inaperçu que le Mardi gras. Pourtant il marque un point de départ, comme peuvent le comprendre les grands sportifs, ou les navigateurs, les montagnards. Il est des temps où il faut s’entraîner sans trêve, parce que l’enjeu est décisif. Décisif pour le chrétien, que sa vie se configure entièrement au Christ. Défi redoutable, mais incontournable, et au plus profond, n’est-il pas le chemin du bonheur ?

40 jours ! C’est le temps que Moïse resta sur la montagne tandis que Dieu lui parlait et lui donnait des paroles essentielles à transmettre à son peuple (Exode 24, 18). C’est aussi le temps que le prophète Elie, épuisé et prêt à mourir, mais nourri de pain et d’eau par un « ange » qui le réveilla et le sortit de sa torpeur, marcha, infatigablement, jusqu’à la motagne de Dieu, l’Horeb (1 R 19).

Ainsi Elie et Moïse, très différents, sont-ils frères, à travers le temps, sur le chemin de l’essentiel dont aujourd’hui encore nous vivons.

Jésus lui-même fut entraîné par l’Esprit au désert où il demeura pendant 40 jours et 40 nuits, lui aussi. Il jeûna. Dépouillement total, mais dit l’évangéliste Marc, « les anges le servaient » (Mc 1,12-13).

L’homme ne se nourrit pas seulement de pain, mais de la Parole donnée par Dieu. 40 jours pour réapprendre ce chemin et se laisser gagner ainsi par la Résurrection !

08/03/2011

Comments are closed.