Reprendre souffle

mer-de-nuages-encore

 Week-end ! Desjoyeaux s’approche des côtes, après des semaines de navigation en solitaire, de grain, de soleil, de veilles et de regard infini sur l’océan. Il a baroudé et voit aujourd’hui les côtes. Fascinés, beaucoup sont au plus près de l’accès aux Sables (d’Olonne !), pour apercevoir et accompagner un peu s’ils le peuvent Foncia, le bâteau sur lequel il a fait cette traversée.

Peut-être en ces instants a-t-on le sentiment diffus d’avoir fait soi-même un peu le chemin, puisque l’on est à l’arrivée. Mais l’on pressent la distance infinie entre celui qui a suivi de loin et celui qui a fait la traversée.

La pensée me vient, que nous qui aimons, surtout le temps d’un week-end, prendre intérieurement le large, nous le voyons avec cette arrivée du grand large, venir à nous. L’arrivée de Desjoyeaux nous entraîne au large puisqu’elle amène jusqu’à nous le grand large !

Alors en photo, pour poursuivre le voyage ou le rêve, dans ce sentiment étonnant du grand large, la mer. Ici une mer de nuages, vue de plus haut encore même [photo d'altitude !], et qui ressemble tellement à la mer. Espaces infinis au coeur aussi de nous-mêmes. Et un week-end pour leur permettre de se redéployer, et à nous-mêmes de nous redéployer.

Simplement regarder la mer, ou plus près de nous quand nous sommes loin des côtes, regarder le ciel, et reprendre souffle… En pensée en tout cas, car chacun bien-sûr, continue d’être actif. Sous le magnifique ciel d’hiver. 

mer-de-nuages-encore

31/01/2009

Comments are closed.