Sculpter

Laisser le temps du désert sculpter l’être intérieur. Laisser le souffle du vent passer, dans sa force d’érosion, d’usure, de capacité aussi à refaçonner de l’inédit. Quarante jours au désert, dans le souffle intérieur et l’écoute d’une parole. Parole venue d’ailleurs, venue de Dieu…

31/03/2011

Comments are closed.