Pour aller vers Mars, en solitude

Pour préparer les longues traversées spatiales qui mèneront sur Mars en près de 500 jours, des hommes sont sélectionnés pour tester la semi-solitude et le confinement. La solitude totale peut-être serait plus facile que cette solitude partagée en espace confiné (paradoxalement, quand il s’agit de partir explorer l’espace !). Ils étaient donc 6000 à postuler pour cette expérience insolite mais instauratrice pour l’avenir. C’est un pilote d’Airbus qui a été sélectionné pour ce test de nature particulière : 105 jours en équipe restreinte et en espace confiné. Les activités seront assez nombreuses, choisies elles aussi, en correspondance avec des protocoles et des expériences réalisées en de nombreux pays du monde. 

L’expérience sera très instructive. Elle sera une des étapes sur la route de Mars. Vérifier comment dans l’espace confiné d’une station spatiale on peut tenir en équipe, malgré l’usure des matériels… et des relations.

L’expérience pourrait être élargie sans peine, on le sent. Il est tant d’espaces où le confinement crée du mal-être et peut susciter des conflits. Des observateurs inspirés élargiront peut-être les résultats à d’autres domaines ? Ce serait astucieux aussi. Pour aménager l’espace… au sol !

27/01/2009

Comments are closed.