Derrière la mine

Mardi gras ! Changement de mine et mines en fête, derrière les soucis ou les rides, ou derrière les jours… Pause si l’on veut, ou demi-pause, le temps d’un soupir, de flaner, de regarder… derrière les mines aussi. Demain sera plus grave. Mais le mot « grave » d’abord évoque le poids ou le centre de gravité, à retrouver parfois. Parfums de crêpes ici ou là, saveur de carême déjà. Temps de la pause avant l’effort, de la détente avant l’attention à qui vient en notre vie la toucher doucement de résurrection.

Pour aujourd’hui donc ces couleurs, parmi tant d’autres…

24/02/2009

Comments are closed.