La barque de Pierre ira au large malgré le gros temps !

Les derniers jours ont été lourds. Le gros temps, le grain et un temps de mars et ses giboulées, rudes pour la barque de Pierre [ici = l'Eglise, bien-sûr !]. Certains envisageaient peut-être en leur âme et conscience, ou sous la force de la tristesse, à défaut du maquis, le radeau de fuite et de survie. Mais la barque de Pierre, quel que soit le gros temps, poursuivra sa route vers le large, le grand large, sa raison d’être la plus profonde en raison de Celui qui la guide, le Seigneur ressuscité, plus grand que toutes les tempêtes.

Vous me direz peut-être : incantation ? Non, espérance, radicale. Et l’encouragement que constitue aussi la prise de parole publique de pasteurs comme le cardinal Schönborn, archevêque de Vienne [La Croix d'hier, 11 mars, en page 27], ou Mgr Dagens, évêque d’Angoulême [La Croix d'aujourd'hui, 12 mars, en page 27 également]. « On ne souffrirait pas autant pour l’Eglise si on ne l’aimait pas », affirme celui-ci, tandis que le Cardinal Schönborn adresse avec vigueur des paroles de réconfort à tous ceux que la situation éprouve, affirmant aussi à deux reprises :  » [réconfort et encouragement...], j’en ai besoin moi-même tout comme sûrement beaucoup d’entre vous ». Quelle bonté de nous le dire ! Des paroles de sincérité qui valent beaucoup de réconforts.

Alors le cardinal Schönborn parle de la barque dans laquelle les pêcheurs du lac devenus apôtres, se trouvent avec Jésus quand une tempête assez rude les fait se tourner vers Jésus… Et lui apaise la tempête et les appelle à la foi.

J’ai le sentiment que l’on en est là nous-mêmes : le grain que l’on a le sentiment d’essuyer a parfois la force des giboulées. Mais nous tiendrons, dans l’espérance, sans rien renier – surtout  ! – de l’humanité, et sans rien perdre – à aucun prix ! – de l’Evangile.

Bon vent !

12/03/2009

Une Réponse pour “La barque de Pierre ira au large malgré le gros temps !”

  1. Redigé par Une lettre de Benoît XVI, pour retrouver le rythme | Pèlerins et nomades:

    [...] « La barque de Pierre ira au large malgré le gros temps ! [...]