Compostelle : l’appel du chemin, par les pieds ou par le rêve !

Avec le retour des beaux-jours, ils sont nombreux ceux qui vérifient leur équipement et graissent les chaussures comme on disait il y a peu encore, quand le cuir avait besoin d’être nourri et plus souple, ce que bien-sûr le gore-tex est spontanément, mais le cuir… ! Et il n’est qu’à prendre date avec quelques personnes, pour une réunion de travail ou de pure amitié, pour que se laissent doucement débusquer les marcheurs. Les plages de temps sont soigneusement protégées et les prévisions très avancées, pour se mettre ou se remettre en chemin, sur el Camino, la route de Compostelle !

Alors pour préparer l’itinéraire ou l’accompagner, ou pour le faire en pensée, ne pas manquer, chez les marchands de journaux, dans les librairies religieuses ou par VPC, le nouveau-né magnifique des Hors-série Pèlerin qui m’a donné le titre de cette note. Oui,  Compostelle, l’appel du chemin. Pour accompagner la marche ou le temps de rêver ! N’est-ce pas aussi une façon de faire la route ?

couv-compostelle

Les images portent et emportent, mais les chiffres parlent aussi : il y a vingt ans, l’archevêché de Santiago remettait la Compostela, ce certificat attestant la qualité de pèlerin, à moins de trois mille personnes par an. Aujourd’hui, venant de France et de tous les continents, par des voies désormais classées au Patrimoine mondial de l’Unesco et inscrites comme itinéraires culturels, ils sont aujourd’hui près de 120 000 à recevoir le précieux document !

Au menu de ce Hors-série que je vous recommande chaleureusement, histoires et légendes, itinéraires, conseils pratiques. Une mine d’infos utiles sur le chemin et sur les étapes [en France, en Espagne et en Europe], et des récits impressionnants de Patrick Poivre d’Arvor, Laurence Lacour ou Bernard Ollivier, journalistes et écrivains marcheurs. Et aussi un glossaire des mots-clés, de « coquille » à « équipement », de « sécurité » à « liberté »…

L’occasion aussi de découvrir ce  blog à la fois voisin et ami : le blog des marcheurs, pour savoir où, quand et avec qui marcher, échanger des conseils, des bons plans et des coups de cœur. Gilles Donada, qui l’anime, est journaliste à Pèlerin et aussi marcheur, et son blog propose une veille d’informations sur les nouveautés en matière de trek, de randonnée et de pèlerinage à pied (itinéraires, guides, matériels) et de multiples liens sur Internet, avec associations, blogs… tous marcheurs.

Alors, marcher par les yeux et par le coeur, marcher en rêve… et se réveiller en marchant ! En route !

17/03/2009

3 Réponses pour “Compostelle : l’appel du chemin, par les pieds ou par le rêve !”

  1. Redigé par Miquel Serge:

    Bonjour
    Bravo pour votre numéro spécial sur le chemin.
    C’est bien fait et un pèlerin s’y retrouve, dans les témoignages et le pourquoi du chemin.
    merci
    Ultrëia

    stjacques072007.skyblog.com

  2. Redigé par jacques:

    Merci beaucoup de votre commentaire encourageant. Bonnes marches…
    Avec amitié

  3. Redigé par delsaux:

    je suis parti la 1ère fois en juin 1997 de CHATEAUNEUF DE GALAURE jusqu’à Saint-Jaques de Compostelle je l’ai atteint avec un immense bonheur le 25 aout suivant
    Depuis j’y suis retourné en 2001 à partir de Burgos accompagné de deux amies
    En 2004 Reims Vézelay 2005:Le puy Figeac ;2006 :LECTOURE RONCEVAUX
    2007: CARCASSONNE LOURDES . 2008: VEZELAY LIMOGE et cette année
    Limoge ……….Orthez sans doute.
    J’ai 76 ans et je souhaite beaucoup de bonheur sur ces chemins de transformation
    de méditation ,de recherche de sens et de quête de soi et des autres et de l’Autre à tous ceux qui liront ceci
    ULTREIA L’ALOUETTE DES CHEMINS DE COMPOSTELLE !