Vendredi saint : le visage de l’unique

On ne peut parler du Vendredi saint, c’est le jour du silence, total. Quand la vie est donnée, on est au coeur du Mystère. Comme quand toute vie est donnée. Celle de Jésus attire le regard sur le visage… unique. Mais chaque visage est unique. Les fêtes de la foi n’invitent pas à la désertion de l’humain, mais à une forme de contemplation, un autre regard. Pour ma part, ma pensée reste en Italie, et quelques autres lieux…

10/04/2009

Comments are closed.