Obama : la marche tenace

Je ne suis pas politologue, même si je pense quelque chose de notre pays et de la vie du monde. Et il me semble même que l’on ne peut s’empêcher de penser quelque chose, sur la vie de tous et le rythme du monde, sur les questions liées à la justice, à la répartition des biens, à la façon d’organiser la société, la santé, l’éducation… Penser aussi quelque chose de l’Europe, même si tout n’est pas toujours simple en la matière ! Et dimanche, de ce côté là il faut aussi passer à l’acte [de vote].

Penser et agir. Marcher aussi. Je suis impressionné actuellement par la grande marche d’Obama : Egypte, parole au monde musulman, Allemagne, plages du débarquement… Parler de l’homme et de ce qu’il devient. Une question urgente, partout.

Pour moi cette marche est une marche pèlerine… aussi. Le pèlerin est au plus profond chercheur de paix.

05/06/2009

Comments are closed.