Terre de givre et de soleil

Ce matin aux aurores, entre Valence et Paris dans un TGV calme au milieu d’une nature toute saisie par les premiers givres. Sentiment de beauté magnifique. Longue action de grâce renouvelée, à chaque contour nouveau de ce paysage infini et beau, quand s’entrecroisent voie ferrée et vallons ou collines. Que la création est belle, immensément belle, éveillant secrètement la prière intérieure. Aucune photo ici. Non, elles ne sont qu’intérieures. Mais ne les avez-vous jamais vues, même si ce matin vous étiez ailleurs, peut-être sur le chemin vers le travail, en ville ou dans d’autres paysages.

Déploiement…  Traversée du Morvan. Le soleil matinal caresse le paysage, magnifique en particulier dans cette longue traversée. Les valonnements boisés sont encore verts en de nombreux endroits. Et épars dans ces prés à perte de vue et pourtant bordés d’arbres et de haies, des troupeaux de boeufs au pelage clair… à vous donner froid dans ce paysage couvert de givre. Et par endroit cette brume typique qui signale un étang faisant le gros dos au lever, dans la chaleur naissante qu’annonce la lumière magnifique du soleil encore rasant.

Je voulais vous offrir de cette beauté inspirant la prière et une longue méditation intérieure. L’automne est installé et les températures en baisse. Mais de ce fait aussi le givre. Il n’est pas que sur le pare-brise à dégivrer bien vite. Il scintille et semble dire que la nature protégée est en repos. Bientôt, en fin de semaine, on changera d’heure. D’heure inétrieure aussi peut-être…

19/10/2009

Comments are closed.